VOS témoignages, messages ...

 " Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'au bout pour que vous puissiez le dire."  Voltaire

 

Cet espace vous est consacré. Il a été créé pour que chacun puisse apporter sa pierre à l'édifice alors n'hésitez pas à poster vos commentaires et vos témoignages !

 

14 message(s) dans le livre d'or

sandra Le 27/05/2012

bonjour, personnellement je n'ai pas la solution miracle face aux urgences qu'ont les refuges. en revanche, c'est vrai, j'ai du mal à accepter que les refuges euthanasient faute de place, oui ça me dérange...Mais c'est vrai que si l'on ne prend pas le problème en amont (particulier, animalerie, chasseurs...), le problème sera toujours le même...Ce que je reproche le plus aux refuges qui pratiquent l'euthanasie, c'est qu'ils la cachent !!!!!! Et surtout ils ne divulguent jamais les chiffres ...Vous pouvez avoir accès aux nombres d'adoptés, mais jamais, jamais aux nombres d'euthanasiés ! c'est ça qui me dérange le plus. Pourtant c'est simple de faire un bilan annuel :nombre d'entrées, nombres d'adoptés, nombres d’euthanasies (en faisant la différence entre la nécessité et le faute de place), c'est tout ce que je leur demande pour l'instant...Et bien je n'ai jamais eu une seule réponse de leur part à l'heure actuelle, et surtout je suis bannie et sur liste rouge chez eux !!!!! C'est grave !

Réponse d'Euthana...vie à Candy Le 05/09/2011

Merci pour votre soutien Candy.
Nous sommes conscients que le problème ne se situe pas que dans les refuges, mais aussi dans les élevages. Nous comprenons vos remarques, mais même si nous n'en pensons pas moins que vous, nous ne pouvons pas radicalement interdire les élevages.
Par contre nous suggérons d'INTERDIRE OU de TAXER LES ELEVAGES D’ANIMAUX DE PARTICULIERS NON DECLARES en préfecture comme éleveurs. La vente des chiots, chatons se fait par internet ou voie de presse, il est donc facile de les recenser. Ces élevages sont le plus souvent non respectueux de la législation et ces personnes ne disposent (la plupart du temps) d’aucune compétence concernant les animaux. Deux portées par an peuvent rapporter 7 000 à 9 000 €, l’équivalent d’un salaire annuel de 20 heures par semaine non déclaré aux impôts !
Il y a évidement des abus et des dérives, comme vous avez pu en être témoin. Le statut d'éleveur amateur est réservé aux éleveurs faisant naître au plus une portée par an destinée à la vente. (Code Rural art 214-6), ce qui apparemment n'était pas le cas de cette dame.
En ce qui concerne la stérilisation, en effet pourquoi ne pas taxer les animaux non stérilisés. Cela peut-être une idée. Il y a, en fait, tant d'autres idées qui pourraient permettre de lutter contre le surnombre et ainsi éviter les euthanasies abusives, qui rappelons-le est la raison de l'existence de l'association Euthana...vie. Vous pouvez d'ailleurs en retrouver d'autres sur ce même site à la page "Pourquoi Euthana...vie ?"
Bien à vous,
L'association Euthana...vie

Candy Le 03/09/2011

Bonjour,
Bravo pour votre initiative remarquable, que plus de monde devrait suivre... Malheureusement qui de nos jours arrive encore à s'intéresser au sort d'un vieux chien ou chat, handicapé, corniaud ?
Malheureusement le problème ne se situe pas que dans les refuges mais aussi dans le milieu de l'élevage que je connais bien. Facile de se "débarrasser" d'un reproducteur quand il est devenu inutile. Je peux vous en témoigner plus en détail si vous le souhaitez. (en privé)
Concernant les marchands de chiens, malheureusement je ne pense pas que réduire le nombre de chiens admissibles sans installations DSV changera quoi que ce soit à leur situation. Déjà, les installations requises sont des chenils : quel chien souhaiterait vivre en chenil plutôt que près de son maître ? De plus, même avec de "beaux" chenils (que je déteste malgré tout), cela n'empêche aucune maltraitance. Et de plus, je connais le cas d'une personne qui est marchande de chiens avec seulement 2 chiennes et un mâle, les deux pauvres chiennes ont été mises à la reproduction depuis l'âge d'un an et tous les 6 mois. (Suite à une dénonciation fiscale de ma part, cette personne semble avoir arrêté toute activité) Si vous voulez un avis, je pense qu'il serait plutôt nécessaire de taxer tout chien ou chat non stérilisé, d'imposer tout élevage particulier même avec une seule portée non répétée, et de tenir un registre à jour des animaux non stérilisés ; de plus l'obligation de stérilisation ne devrait plus être une clause abusive à la vente. L'activité de reproduction des animaux ne doit plus pouvoir être accessible à quiconque. Personnellement, je serais même pour une obligation de formation préalable et continue avec un permis à renouveler régulièrement.
Merci de m'avoir lue... Cordialement.

Anonyme Le 15/06/2011

Je pense que la solution passe par une TAXE sur les animaux de particuliers non-stérilisés. Terminées les portées par inconscience, ou alors on est prêt a payer pour ça. Les taxes récoltées peuvent servir à financer les opérations des animaux appartenant aux gens les moins aises ( argent verse en forfait directement aux veterinaires pour eviter tout detournement ) et les associations de protection pour la stérilisation des animaux a l'adoption. Ça stopperait aussi les petits " élevages " de particuliers qui concurrencent les vrais éleveurs qui bossent et payent des charges. Et ça laisserait travailler les gens dont c'est le métier et la compétence.
Cette solution simple et unique résout la surpopulation dans les refuges, les abandons, et s'auto-alimente en matière de financement pour aider les plus démunis. Bien plus malin que de taper encore et toujours sur les organismes de protection.

Réponse d'Euthana...vie à REGINE Le 02/05/2011

Bonjour Régine,
Merci pour votre commentaire.
Comme indiqué dans la page d'introduction que vous avez lue, nous sommes bien conscients des problèmes que vous évoquez mais nous considérons que c'est aux pouvois publics de faire changer les choses. Ce n'est pas aux assocations/refuges à devoir prendre la décision d'euthanasier les animaux par manque de place. Cordialement.

Écrire un message sur le livre d'or

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Association Euthana...vie  -  33600 PESSAC
euthanavie@gmail.com